4. Etymologie

Faciliter l’apprentissage des termes mathématiques introduits par leur étymologie et leur histoire.


Nomenclature des quadrilatères

  • Quadrilatère : du latin « quadri » = quatre + « later » = côté
  • Parallélogramme : du grec « para » = à côte + « allêlo » = l’un et l’autre + « gramma » = écriture
  • Losange : du gaulois « lausa » = pierre plate
  • Rectangle : du latin « rectus » = droit + « angulus » = angle
  • Carré : du latin « quadratus »


  • Nomenclature des polygones

  • Les plus usités en géométrie et les autres...


  • Autres exemples éloquents

  • Angles : du grec « agkon » = coude
  • Circonscrit : du latin « Circum » = cercle + « scribere » = écrire
  • Cône : En grec « kônos » signifiait une pomme de pin.
  • Denominator : en latin, désigne celui qui nomme et numerator celui qui compte.
  • Équilatéral : du latin : « equi » = égal + « lateris » = côtés
  • Inférieur : Dans « inférieur », on retrouve « enfer ». Du latin « inferus » signifiant « en bas ».
  • Isocèle : du grec « iso » = égal + « skelos » = jambes
  • Mathématiques : Lien
  • Prisme : du latin « prisma » = scier
  • Segment : du latin « secare » = couper
  • Somme : du latin « summa » = point le plus élevé (les romains écrivaient le résultat sur la ligne du haut)
  • Statistique : En italien, « stato » désigne l’état. Ce mot à donné « statista » pour « homme d’état ». En 1670, le mot est devenu en latin « statisticus » pour signifier ce qui est relatif à l’état. Les statistiques ont en effet d’abord désigné l’étude des faits sociaux relatifs à l’état.


  • Dictionnaires étymologiques de maths

  • Sur Des trucs et des maths : Un peu d'étymologie et d'histoire des mots de mathématiques
  • Sur Maths93 : Étymologie


  •    
       

    Actuellement

    Vous êtes 49 personnes sur m@ths et tiques

       

    Statistiques

    Consulter les statistiques quotidiennes du site   

       
    © ALLROUNDER