Les aiguilles de Buffon





Le problème est posé en 1777 par le naturaliste français Georges Louis Leclerc, Comte de Buffon (1707 ; 1788).
Sur un parquet à rainures parallèles distantes régulièrement de a unités de longueur, on jette des aiguilles, au hasard, mesurant a/2 unités.


L’expérience réalisée sur un nombre suffisamment grand d’aiguilles permet d’obtenir une valeur approchée du nombre Pi.
En effet, le rapport entre le nombre de fois où l’aiguille chevauche une rainure et le nombre total d’aiguilles lancées se rapproche du quotient 1/Pi. En prenant l'inverse du résultat, on obtient une valeur approchée de Pi.

Cette expérience simple à réaliser ne permet cependant pas d’obtenir une approximation de Pi très intéressante puisqu’il faudrait lancer un trop grand nombre d’aiguilles.
Pour essayer une applet en ligne qui simule l’expérience cliquez sur le lien externe et pour en savoir plus sur la méthode, allez sur Maths magiques.

   
   

Actuellement

Vous êtes 37 personnes sur m@ths et tiques

   

Compteur

[]
visiteurs depuis le 01/03/2004
   
© ALLROUNDER